State Writing, Subversion and Citizenship in Southern Rhodesia's State of Emergency, 1959-1960

Author: 
Alexander, Jocelyn
Place: 
Oxon
Publisher: 
Taylor & Francis Group
Record type: 
Journal Title: 
Canadian Journal of African Studies / Revue canadienne des études africaines
Source: 
Canadian Journal of African Studies / Revue Canadienne des Études Africaines, Volume 52, Number 3, 2018 pp. 289-309
Abstract: 

Cet article se penche sur un moment de bouleversement politique - l'état d'urgence de la Rhodésie du sud en 1959 - pour explorer les utilisations de l'écriture dans le renouvellement de l'autorité de l'État et de la citoyenneté. Les années 50 avaient produit un État bureaucratique puissant, une tentative hésitante de « partenariat » multiracial et des aspirations africaines à une citoyenneté capable d'englober l'égalité, les droits et l'autodétermination. L'urgence a mis au jour les tensions existant dans ces modes de gouvernement et de citoyenneté. L'article explore la nature de ces tensions dans deux cas: la tentative bureaucratique de contrôle des prisonniers politiques et les preuves utilisées par la police pour étayer les accusations de subversion portées à l'encontre des nationalistes devant les tribunaux. L'article souligne les limites de la « guerre de la loi » de l'État et des moyens par lesquels les prisonniers et les nationalistes ont élaboré, grâce à l'écriture, de nouvelles compréhensions de la citoyenneté ravivant l'imaginaire de l'aspiration, un statut juridique et un outil pratique.

Language: 
Region focus: 
Country focus: 
Subject profile : 

CITATION: Alexander, Jocelyn. State Writing, Subversion and Citizenship in Southern Rhodesia's State of Emergency, 1959-1960 . Oxon : Taylor & Francis Group , . Canadian Journal of African Studies / Revue Canadienne des Études Africaines, Volume 52, Number 3, 2018 pp. 289-309 - Available at: http://library.africa-union.org/state-writing-subversion-and-citizenship-southern-rhodesias-state-emergency-1959-1960

Printer-friendly version Send by email